© 2019 Pronoia Consulting Services | 2 avenue de Paris | 94300 Vincennes | France

Biographie

  

Philippe Genoux, créateur de Pronoia Consulting Services, exerce une activité de consultant indépendant depuis fin 2000, et a mené plusieurs missions de conseil, notamment en ingénierie financière, rapprochement d'entreprises ou stratégie et organisation.

 

Jouissant d'une expérience duale des secteurs public et privé, il a quitté le ministère de la défense en octobre 2013. Dans son dernier poste de chargé de mission au Conseil général de l’armement, il a assuré la supervision d’un groupe de travail chargé de l’analyse de l’efficacité économique des dépenses d’armement.

Précédemment, il a occupé de 2009 à 2012 le poste de chef de la mission "Partenariats Public Privés" (PPPs) du ministère de la défense, mission qu'il a créée en mars 2009. À la tête d'une équipe d'une douzaine de personnes hautement qualifiées (juristes, analystes et chargés de projets, il a ainsi directement participé à l'ensemble des opérations d'externalisations et des PPPs lancés par le ministère de la défense durant cette période. De 2004 à 2009,  il occupait le poste de chef du bureau "Nouveaux modes d'acquisition" qu'il a créé en juillet 2004 au sein de la délégation générale pour l'armement (DGA), et, à ce titre, a mené la passation du premier contrat de partenariat du ministère de la défense, notifié en janvier 2008, portant sur la mise à disposition de la base-école de Dax d'une flotte d'une quarantaine d'hélicoptères (durée 22 ans, montant 430 M€ HT).

 

Philippe Genoux a débuté sa carrière professionnelle au ministère de la défense en 1983 après un stage professionnel d'un an aux États-Unis en tant qu'ingénieur de recherche. D'abord chargé de l'orientation et du financement de projets de recherche, il a ensuite animé de 1985 à 1990 une équipe d'ingénieurs au sein du Bassin d'essais des carènes pour mener à bien la conception de propulseurs innovants destinés aux sous-marins nucléaires lanceurs d'engin l'Indomptable et le Triomphant.

 

Entré en 1991 à Innolion, société de capital risque alors filiale du Crédit Lyonnais, il a constitué et géré un portefeuille de participations, valorisé à 10 M€, dans des sociétés "starts-up" de technologie. Dans le cadre de ses activités, il a été administrateur de sociétés françaises et étrangères (Grande Bretagne, États-Unis, Pays-Bas), et a directement participé à deux introductions en bourse (Londres et Amsterdam) et à de nombreuses cessions industrielles. Parallèlement, de 1994 à 1997, il a été directeur général puis président directeur général de 1994 à 1997 d'une société de robotique médicale détenue par Innolion avant de céder cette société au groupe médical suédois Elekta. À ce titre, il a négocié de nombreux accords (transferts technologiques, accords de distribution, dépôts de brevet).

De 1997 à 2000, il a occupé le poste de Senior Vice-President au sein de la direction centrale des grandes entreprises du Crédit lyonnais. En charge du suivi relationnel de la banque avec ses clients français et étrangers dans les secteurs des équipementiers automobile et des fabricants d'électroménager, il a assuré la coordination des lignes métiers spécialisés de la banque et de son réseau d'agences nationales et étrangères, et, par ailleurs, le dimensionnement des enveloppes financières consolidés en fonction des évaluations de risque global.

 

Né en 1955, Philippe Genoux est diplômé de l'École Polytechnique (Promotion 1976) et de l'Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées (1981), et est Docteur de l'Université de Paris VI en Mathématiques Appliquées (1988). Il s'est vu décerné par l’Amicale du Génie Maritime et des Ingénieurs ENSTA le prix Roger Brard en 1993. De 2004 à 2012 il a assuré de nombreuses formations sur les partenariats public-privé (PPP) dans des organismes variés comme, notamment, l'ENA, l'IHEDN ou l'Ecole de guerre.

Ingénieur général de l'armement (2S), il est chevalier de la Légion d'Honneur et officier dans l'Ordre national du Mérite.